Please reload

Posts Récents

Communiqué : Interdictions: la proposition de la loi Villani tombe, l’amendement anti fourrure, avec.

October 9, 2020

Hier étaient discutés les textes poussés par le groupe EDS dont celui sur la bientraitance animale qui avait gardé, après son passage en commission avec le soutien de la majorité LREM, les articles 1 (interdiction des animaux sauvages dans les cirques) et 2 (interdiction des élevages de visons). Or, lors de cette journée de « niche parlementaire » attribuée à un groupe minoritaire, le temps n’est pas extensible et après avoir débattu toute la journée de l’allongement du délai légal de l’IVG (passé désormais de 12 à 14 semaines), l’Assemblée nationale n’avait plus le temps de débattre des visons d’élevage, des fauves dans les cirques, du stress des cerfs dans la chasse à courre ou des lapins qu’il faudrait élever en plein air. A minuit, la séance a été suspendue et le texte Villani repoussé à une éventuelle autre niche … l’année prochaine, l’amendement anti fourrure inclus.

 

Cependant, il ne s’agit pour nous que d’un sursis puisque les orateurs des groupes politiques qui ont juste eu le temps de défiler pour annoncer leur intention de vote, se sont félicités du projet d’interdiction des élevages de visons, aucun n’avait rencontré la filière ni visiblement lu autre chose qu’un communiqué de L214: Yolaine de Courson (EDS), Aurore Bergé (LREM), Julien Dive (LR), Fabrice Lainé (Modem), Hubert Wulfranc (GDR), Dimitri Houbron (Agir ensemble), Thierry Benoit (UDI). Notre combat ne fait que commencer, nous devons reconquérir le terrain perdu depuis tant d’années et répondre point par point aux mensonges, pourvu que les parlementaires veuillent bien nous entendre.

 

Nous ne savons pas non plus ce que le gouvernement entend prendre comme décision pour donner des suites à ses annonces, tous les actes d’interdiction ou de restrictions, nous les contesterons publiquement et devant la justice administrative ou constitutionnelle.

 

Les méthodes de L214 :

Si les animalistes et leurs alliés à l’Assemblée crient à l’obstruction et au « pouvoir des lobbies », ils cherchent souvent à nous faire oublier qu’ils sont eux-mêmes un véritable et puissant groupe de pression. Le journal L’Opinion détaille les méthodes de harcèlement et de pression médiatique exercées sur les entreprises. D’ailleurs, hier matin, avant les discussions à l’Assemblée, L214 a lancé une campagne de presse contre l’élevage de cochons et ses militants ont inondé les boîtes mails des députés : 1 mail toutes les deux minutes pour pousser à des prises de position émotionnelles et irréfléchies. Plus que du lobbying, de la manipulation.

 

Plus que jamais, il est du devoir de chaque fourreur et éleveur de faire découvrir notre métier, aux élus, députés et sénateurs mais aussi maires, conseillers départementaux et régionaux afin que la Fourrure – Métier d’Art perdure.

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Rechercher par Tags
Please reload

Archives
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

© 2017 Fédération Française des métiers de la fourrure.