© 2017 Fédération Française des métiers de la fourrure.

"Un travail d'artiste, de sculpteur , de créateur"

La Fédération Française des Métiers de la Fourrure vous livre les étapes clés de la création d'une pièce en fourrure. Cela regroupe des multitudes de métiers, avec des compétences très variées. 

Les métiers de la FOURRURE

5 - La vente

De nombreux créateurs utilisent la fourrure, elle est une matière unique, tient chaud et d'une douceur incomparable. Elle a traversé les siècles, en accompagnant l'homme depuis les tout premiers instants, elle témoigne de notre rapport à la nature et de notre capacité à transformer ces matières naturelles en véritables oeuvres d'art. On peut porter une fourrure pendant toute une vie, la transmettre, modifier un manteau d'une grand mère et le porter à nouveau. La fourrure habite les podiums de haute couture qui subliment et développent son potentiel d'année en année. Grâce aux innovations, elle est devenue légère, colorée, elle se porte toute l'année. 

1 - D'où vient la fourrure ?

Industrie alimentaire, trappe, élevage :

La fourrure existe depuis l'aube de l'humanité, à partir de la chasse, les hommes ont de tous temps su donner une seconde vie aux peaux des animaux tués pour leur viande. Un cycle vertueux, un échange avec la nature et le monde qui fonde la relation de l'homme à son environnement.

 

Aujourd'hui, il existe différents types de provenance de fourrures. Tout comme aux premiers temps, la fourrure peut provenir de l'industrie alimentaire, notamment des fourrures d'agneau, de lapin, de chèvres... Les plus belles peaux sont transformées en fourrure, une autre partie alimente l'industrie du cuir. Le cuir avant d'être du cuir, est de la fourrure. Certaines fourrures sont donc complètement écologiques, et des matières recyclées liées à ce que nous mangeons.

La Trappe, concerne une plus petite partie de la production de la fourrure. Les trappeurs tout comme les chasseurs permettent via leur métier de réguler la faune et de préserver des écosystèmes. Pour une grande majorité d'entre eux c'est aussi un mode de vie, au grand air, libre, en osmose avec la nature. Les pièges utilisés sont indolores, et les animaux sont tués sur le coup. Les trappeurs vendent leurs fourrures aux enchères, chaque année. 

Les éleveurs tout comme des agriculteurs, élèvent des animaux et sacrifient une partie de leur élevage chaque année. Par leur travail quotidien, ils permettent de préserver des espèces, n'ont aucun impact négatif sur leur environnement et via leurs soins permettent à de nombreuses familles d'animaux de voir le jour. Les animaux sont sacrifiés sans aucune souffrance. Ils permettent de recycler une grande partie de nos déchets alimentaires, et produisent des engrais de très bonne qualité. C'est un cercle vertueux, qui grâce aux soins de l'éleveur, les animaux prospèrent dans les meilleures conditions.

D'ici à 2020, l'Europe aura organisé la totalité des élevages avec une certification, le Welfur, qui permettra d'homogénéiser des normes pour les éleveurs et le bien être de leurs animaux. Un animal doit recevoir les meilleurs traitements afin de fournir la plus belle fourrure. La qualité de vie de l'animal est intimement liée à la qualité de la fourrure.

2 - Comment sont commercialisées les fourrures ?

Sur les différents continents, la fourrure est vendue aux enchères, par des maisons de vente. Elles encadrent de façon très stricte la vente des lots de fourrure. Les fourrures sont ensuite envoyées pour le tannage (opération qui consiste à préserver la fourrure via plusieurs traitements et opérations) dans différents pays en fonction des acheteurs.

3 - Le tannage et apprêtage

Le tannage est l'opération par laquelle les peaux sont traitées afin de pouvoir les transformer de façon durable, en gardant les fibres de leur cuir, leur souplesse, leur douceur. Elle sont lavées, traitées et manipulées une à une lors de nombreux appretages. Pour l'industrie du cuir, les peaux sont également traitées pour leur enlever leurs poils. Il existe de nombreuses techniques de tannage, les première inventées par l'homme utilisaient de la poudre d'écorce de certains arbres. C'est un travail délicat, artisanal, qui demande de multiples manipulations manuelles. Chaque peaux est choyée, lavée, traitée, séchée, assouplie. L'homme a également inventé au fil des siècles des techniques de teinture, de rasage des poils à différentes hauteurs. C'est un des maillons des métiers de la fourrure, qui est très exigeant et qui regroupe des savoir-faire ancestraux. Il a fallu des vies entières pour mettre au point ces techniques, comment garder le poil afin qu'il ne se détache pas du cuir, comment traiter les peaux avec des matières qui permettent de les conserver en parfait état, comment trouver les bons dosages pour arriver à créer les couleurs les plus subtiles.

Ces métiers sont souvent dans l'ombre. La Fédération est heureuse de participer au maintien de ce métier en France, elle est un soutient de taille pour les tanneurs en France. Ils tannent et teintent de nombreuses fourrures dans les meilleures conditions. Ces tanneries participent à la création et l'innovation de nombreuses techniques toujours renouvelées pour inventer les fourrures de demain. Elles organisent chaque année des portes ouvertes pour faire découvrir ce métier.

4 - La confection

La confection vient après le tannage, les artisans et créateurs doivent choisir des fourrures et sélectionner des lots afin de trouver une cohérence de qualité pour créer des ouvrages parfaits. Isl doivent parfaitement maitriser le dessin des patrons, savoir couper avec une lame chaque pièce, puis les assembler à l'aide d'une surjeteuse. Les artisans qui façonnent les pièces de fourrure sont des passionnés. C'est un métier très exigeant, qui bien souvent se transmet de génération en génération. Les mains font corps avec la création. La fourrure est une matière tellement précieuse que rien n'est jeté, en fonction des types de poils, de cuirs, les artisans vont choisir d'utiliser telle ou telle partie. Les chutes sont même cousues ensemble afin de créer des nappes qui serviront encore pour d'autres créations.

Rien ne se perd, les ateliers de créations maitrisent ces étapes sur le bout des doigts.